PAPII : Plugin API Infos

PAPII : Plugin API Infos

Plugin API Info ou PAPII si vous préférez, est un plugin destiné à l’affichage des informations d’un plugin provenant du repository officiel. De façon simple (via un shortcode) et légère (gestion d’un cache).

Comment il marche ce PAPII ?

Plugin API Info permets d’afficher … je me répète, autant vous donner de bons exemples :

Les onglets au-dessus « Description », « Installation » etc sont le résultat de PAPII (et mon CSS bien sûr)

Allez, à vous de tester :

[et_lb_paper]

PAPII DEMO

Slug du plugin :
Exemple : "wordpress-seo" ou "jetpack" etc
[/et_lb_paper]

Vous pourriez penser que ce plugin est destiné aux développeurs de plugins et thèmes, ou aux personnes sachant créer un thème enfant … Pas du tout ! Vous pouvez utiliser Plugin API Info dans vos articles de présentations des plugins. L’avantage numéro 1 est que votre article contiendra toujours des informations à jour.

Facile à utiliser ?

Moui, je ferais mieux pour la 2.0, pour le moment il suffit d’utiliser un shortcode par information à afficher, je ferais en 2.0 une popup pour aider au formatage.

Exemple pour afficher la version de PAPII :

[papii info= »version » plugin= »baw-papii-plugins-api-infos »/] affiche « [papii info= »version » plugin= »baw-papii-plugins-api-infos »/] »

Nouveau en 1.6

Vous pouvez maintenant utiliser PAPII pour afficher la liste des plugins d’un profil WordPress.org !

Exemple pour le profil « juliobox » (oui le mien quoi) :

[papii profile= »juliobox » info= »homemades »/] affiche

[papii profile= »juliobox » info= »homemades »/]

Cette liste contient donc mes créations gratuites, on peut aussi afficher les favoris d’un profil en remplaçant homemades par favorites. Le gros avantage est donc que cette liste se tient à jours toute seule.

Une bonne  idée d’utilisation est d’ajouter ce shortcode dans la page de vos auteurs (s’il sont dev de plugins), ce qui permets de mettre en avant leur travail opensource !

Bonus 1

Vous pouvez même aller plus loin en ajoutant du contenu à formater, exemple :

[papii profile= »juliobox » info= »homemades »]<br>Téléchargée [papii info=downloaded/] fois. <a href= »[papii info=download_link/] »>Télécharger la version [papii info=version/]</a>[/papii] affiche

[papii profile= »juliobox » info= »homemades »]
Téléchargée [papii info=downloaded/] fois. Télécharger la version [papii info=version/][/papii]

D’ailleurs un nouveau champ est disponible, il s’agit de « banner » qui permet d’afficher la bannière du plugin (l’image d’entête sur la page officielle du plugin) au format jpg/png automatiquement (attention, requiert beaucoup de requêtes).

Bonus 2

Allez, un poil plus loin, chaque shortcode peut passer par une callback afin de modifier la sortie. Par exemple je souhaite formater le nombre de téléchargement au format des milliers, il me suffit de créer cette fonction et d’ajouter le paramètre callback= »ma_function ».

The end

Si vous souhaitez utiliser ces listes dans un widget, il vous faudra d’abord autoriser les shortcodes dans les widgets.

Julio Potier
Consultant en Sécurité, Expert WordPress, Formateur, Marketeur et créateur du plugin de sécurité WordPress SecuPress.
Julio développe et sécurise du contenu web tous les jours. La création de plugins WordPress et la vente de produits WordPress font partie de son quotidien.

Lire la suite

Vous aimez ? Partagez !


Réagir à cet article

120 caractères maximum